incesteInceste fraternellivreViolences sexuelles

5 livres de témoignages masculins sur les violences sexuelles

Un sourd fracas qui fuit à petits pas – Jean-Paul Roger

Dénoncer le père, mais ma mère? Là, elles ne disent rien sinon qu’avec le procès «votre mère sera obligée de témoigner». Encore attendre qu’elle m’aide, qu’elle témoigne en ma faveur, qu’elle choisisse le restant de sa progéniture, le débauché des vains espoirs, au lieu de son Gérard. Ça fait vingt-huit ans qu’elle prend pour lui, qu’elle le torche et lui sert tous ses repas. Le procès arrivera-t-il à effacer ces années domestiques, tout ce conditionnement? La justice se fait prétentieuse et les psychologues sont complices. À moins que ce soit une sorte de vengeance des femmes contre les hommes: «Dénoncez votre père, c’est lui l’agresseur!» Pas si sûr que ça! Vous n’avez jamais entendu ma mère dire et redire: «Celui qui tient la poche est aussi voleur que celui qui commet le vol.»

Lire : Un roman dérangeant sur un sujet qui tue

Je suis debout : L’aîné des enfants d’Outreau sort du silence

Novembre 2005. A la barre des témoins de la cour d’assises de Paris, Chérif Delay, 15 ans, subit les foudres des avocats de la défense. Traité de menteur, tétanisé, il ne peut que chuchoter : “Je sais pas, je sais plus…” Le procès bascule… Le “fiasco” d’Outreau, c’est, pour toute la France, le drame d’adultes accusés par des enfants menteurs, avant d’être acquittés. Invités par les plus hautes instances de l’Etat et sur tous les plateaux de télévision, les acquittés ont raconté leur calvaire et rencontré l’empathie du public. Ce qui leur est arrivé pourrait arriver à n’importe qui… Quant aux enfants violés ? Oubliés, escamotés… Humilié, traumatisé, Chérif Delay est devenu SDF le jour de ses 18 ans. Sa souffrance et sa colère ont fait de lui une menace pour l’ordre public. Il est passé par la case prison avant de se retrouver en Afrique. Chérif Delay, un mythomane ? S’il souffre aujourd’hui, c’est bien de s’être tu : “J’aurais pu sauver mes frères et les autres enfants si j’avais parlé plus tôt, mais j’étais menacé de mort. J’ai été lâche…”. Cet ouvrage ne refait pas le procès et ne conteste pas la chose jugée. Il révèle une seconde vérité judiciaire occultée : douze enfants, dont Chérif, ont été officiellement reconnus victimes de violences sexuelles et de viols. Devenu adulte, Chérif a désormais le droit de parler. Malgré les pressions et les menaces, il témoigne. Un document sans complaisance, qui bouleverse par sa force et sa pudeur. Un livre choc qui nous place devant deux vérités judiciaires difficilement conciliables. Celle des acquittés et celle, inédite à ce jour, de l’aîné des enfants victimes.

Lire : Chérif Delay en collaboration avec Serge Garde

Tous les frères font comme ça – Laurent Boyet

Violé par son frère pendant 3 ans, Laurent Boyet a décidé, 37 ans plus tard, de briser le silence pour libérer la parole des victimes. 

Le voyage fût long pour arriver jusqu’à vous. Un voyage de quarante ans, dans le silence et la honte ; quarante années à me penser plus coupable que victime. 
C’est le temps qu’il m’a fallu pour me pardonner et trouver le courage de vous raconter mon histoire.
Je vous livre mon témoignage qui traite, sans fard, de l’inceste dont j’ai été victime enfant et de la façon dont je me suis débattu pour me construire, survivre. Vivre !
Il est temps que la honte change de camp…

Lire : Laurent Boyet, un cri libérateur contre les viols d’enfants

l

Tais-toi et pardonne! – Laurent de Villiers

« Aujourd’hui, je suis seul. Je n’ai plus rien, plus de frères, de sœurs, de père, ni de mère. La justice m’a donné tort mais je sais aussi que je ne dois pas me taire. » Laurent de Villiers 
Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial. Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu’il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires. Ce témoignage est emblématique du parcours d’obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime. Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s’est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel. Il a décidé de se pourvoir en cassation.

Lire : Le fils mots dits

Mourir pour Renaitre a la Vie Sur le Chemin des Odeurs Oubliees – Edouard Bisson

Il était l’exemple parfait du succès : vie professionnelle, affective, familiale, il fonçait tête baissée dans la réussite. Puis un jour la machine s’enraie et craque. Tout s’arrête; c’est la dépression. Il en sort de peine et de misère, car il ne comprend pas bien ce qui lui est arrivé. Il retombe encore plus bas, quelques mois plus tard. Nouvelle dépression, très profonde cette fois. C’est le cirage total. C’est en suivant, pour se libérer, le chemin des odeurs oubliées de son enfance qu’il arrive enfin à retrouver profondément engrammée dans son psychisme «la cause profonde de cet épouvantable blocage qui l’avait mené tête première dans la dépression».

Partager, c'est nous soutenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.