Témoignages

Parole libérée

Les survivants libèrent leur parole et partagent leurs expériences

Ces témoignages de victimes d’inceste sont partagés anonymement. Ils vous livrent et expriment avec courage leur vécu de ces violences et leurs conséquences.

Nous les remercions pour cette prise de parole et espérons que ces récits permettront à d’autres de briser le silence qui les emprisonnent dans le trauma.

Nous sommes de tout cœur ensemble et continuons à nous battre pour que ces violences si courantes puissent enfin être dénoncées et punies pour le crime qu’elles sont, et pour que les victimes puissent enfin obtenir le soutien primordial suite aux répercussions traumatiques engendrées.

Moi ses Mélodie j’ai 5 ans, quand tout a commencé, des attouchements, des viols, des menaces, mais ses normal, ses papa qui le dit, Chutttt ses notre secrets, maman ne doit pas le savoir, personne ne comprendrait… et si je parle, papa tuerait maman, mes frères, ma soeur… je ne les reverrai jamais!! Si je dit non, il tape mon chien, finalement mon pauvre toutou na pas a subir, ses mon confident, celui a qui je raconte tout sa, le seul, l’unique, alors je dit oui. Le silence, les pleurs, le mal être, les scarifications, les envies de suicide, et de meurtres…!! Non Chutttt, j’aime papa, je ne peut pas lui faire de mal, ni a ma famille, faut le cacher, le garder pour soit. J’encaisse, je survie a ses côté, ses dure, mais chuttt faut protéger ceux que j’aime, quitte a me détruire intérieurement, je ne dit rien, jamais… J’ai 11 ans, finalement ses pas si normal que sa, je grandie, je comprend, j’ose dire non stop, finalement il arrête, il a peur… Oui celui qui ma toujours fait peur jusqu’à maintenant, a désormais peur, peur de moi… j’en suis fière, je lui promet de lui faire payer se qu’il ma fait, il sourit… des coups, des insultes, oui je me rebelle, maman ne comprend pas, il vient me voir parfois dans ma chambre, peut-être que je dirais oui, comme a 5 ans… il se trompe, je me rebelle, je vais le dire a maman, il a peur, il fuit désormais devant mes regards… ils se séparent, qu’elle soulagement, enfin loin de lui, je ne reverrai plus… j’ai désormais 18 ans, je sombre, faut le dire a maman, elle l’apprend, sans est suivie, audition a la gendarmerie, je porte enfin plainte, oui une victoire, audition a la brigade des mineurs, rendez vous avec mon avocate, le rendez-vous avec l’expert psychiatrique pour une expertise, garde a vue pour lui, confrontation, ses aveux, il s’excuse… il ne la pas fait exprès il boit, ses un mythomane, manipulateur… J’ai 22 ans, 4 ans de procès, 3 jours au assise, il est condamné a 13 ans de prison, j’ai gagner, je suis reconnue victime, oui oui victime, se n’est finalement pas de ma faute… j’ai 24 ans, une descente au enfer commence, maladie de basdow déclenché suite a un gros choc émotionnel, dépression, je veut mourir, j’ai une fille, je ne veut pas lui faire de mal, je la repousse, je ne veut plus m’occuper d’elle… je suis un danger pour elle… Je me rebouste, je n’est pas le droit de l’abandonner… je m’en sort, je survie! J’ai finalement 32 ans, j’ai 3 enfants a moi, une belle fille, un mari! Oui je suis une survivante de l’inceste, ses un combat au quotidien, tout les jours, on peut sans sortir, écorcher oui, mais bien vivante, je n’ai plus honte, et ses mon histoire!


Lui, il sort bientôt, mais je n’est plus peur de lui!

Mélodie

Merci à Nini de nous avoir fait parvenir ce témoignage. Vous pouvez le lire en intégralité sur Wattpad

Nini du Rivage

Nini du Rivage

Petit garçon j’avais 4 ans quand tu a profité de ma faiblesse et de ma vie.
Sentiment de honte et de peur.
Comment faire confiance ?
Je ne veux plus survivre mais simplement vivre simplement et dignement maintenant que j’ai 33 ans.
Il faut que les victimes puissent s’exprimer et que leur parole soit accueillie avec bienveillance et sans jugement.
Car beaucoup d’enfants ou d’adultes ont l’impression que ce qui nous est arrivé est entièrement de notre faute.
Je veux servir de témoignage.
Malgré les aléa de la vie je suis la aujourd’hui debout et combatif.
J’avance dans ma vie familiale et au travail.
Alors oui nous devons tous nous battre.
Petite fille, petit garçon sache que tu n’est plus seul.
Libéré toi.

Momo

COMMENT S ORGANISE !!!
LA PRESCRIPTION AUTOUR DE
L INCESTE .
12 ANS
Je tire la sonnette d alarme
SAUF QUE
Sous l EMPRISE
D une religion catholique dotée de
PUISSANT ANESTHÉSIANT
J occulte l indicible .
15 ANS
UN ACTE DE NAISSANCE D ACCOUCHEMENT SOUS X SURPLOMBE !!!
Quel bonheur
Ces géniteurs pervers ne sont pas mes origines…
25ANS
Décès du PEDOCRIMINEL
QUEL SOULAGEMENT
Apparition de la Vierge génitrice !
Toute aussi Manipulatrice .
QUÊTES de gènes
Moins tordues vitales
EFFROYABLE HÉRITAGE
JE prends le large .
Rattrapée par les RITES
Baptêmes , mariage
Et autres tortures
Je lâche prise .
40ANS
Reprise de contacts
PERDITION
MANIPULATIONS
ARTICULATIONS DE MENSONGES MORTIFÈRES
SIDÉRATION MULTIPLIÉE
DÉNONCIATION
HÉRITAGE EFFRAYANT .
48ANS PRESCRIPTION
CONSTAT D INCESTES REFOULÉES
DE PRODUCTIVES COMPLICITÉS !!!!
LA TOUTE PUISSANCE IMPÉNÉTRABLE
DE LA Pedocriminalité

V.W

22 ans de silence, 16 ans d’amnésie traumatique
C’est fou et même inconcevable, je côtoyais mon agresseur ou je devrais dire “ma agresseuse” puisqu’il s’agit d’une femme. j’ai tout oublié, je pensais que le silence allait guérir ces blessures, oh que NON ,il a été destructeur, suicidaire à la limite, comme une tumeur ce mal a pris possession de tout mon corps au point de ne laisser qu’une LOQUE. J’ai souffert, et oui… j’en souffre encore aujourd’hui et peut être demain.. De cette petite innocente, douce à ce monstre froid, possessif et fade que je suis devenue . j’en suis consciente des blessures que j’ai pu causé aux gens qui ne le méritent même pas… à tous ceux là je demande humblement pardon sans vous promettre qu’au réveil vous trouverez quelqu’un de mieux qu’hier parce-que ce quelqu’un de mieux moi même je désire énormément l’être pour moi, pour vous…❤️ À toutes ces mains qui n’ont jamais cessées d’être tendues à mon endroit…je vous prierai de m’étreindre d’avantage 😓 j’en ai tellement besoin…et aussi ne vous inquiétez pas la route est longue certe … mais de là où je suis je peux percevoir même dans toute sa faiblesse un rayon de soleil qui se dirige vers moi …

Mémoire traumatique

Pendant deux ans, telle une mère, elle m’initiait à la féminité, à l’art, la cuisine, les traditions, à la séduction, jusqu’à la découverte de la sexualité…sans mon consentement.
J’avais 6 ans…Victime de 6 adultes (actifs et passifs ), condamnée au silence durant 40 ans.

E.L

Victime par mon père dès l’âge de 7 ans, et à plusieurs reprises, je suis restée très longtemps dans le silence. Il y a eu un gros impact sur ma vie de femme qui m’a décidé à aller parler à mon père à l’âge de 36 ans. Ce dialogue m’a poussé à écrire et ainsi conjurer le mal. Je sais aujourd’hui vivre avec “mes fantômes” car ils dorment profondément et j’évite les situations qui risquent de les réveiller. Il faut apprendre à vivre avec…

Cogrogne

Abusée par mon père de l’âge de 12 ans et jusqu’à ce que je trouve le courage de partir de chez moi, peu avant mes 18 ans, je commence juste à revivre. Il m’a volé mon enfance et la moitié de ma vie. Lorsque j’ai été enfin prête à porter plainte, j’ai appris qu’il y avait prescription. Ce qui m’est arrivé ne s’effacera ni ne s’oubliera jamais. mais j’ai l’espoir d’apprendre à vivre avec et à réellement vivre.
Mon père est mort, une page se tourne.

A.Shell


Témoigner

Si vous aussi souhaitez raconter votre expérience et votre vécu de ces agressions,

rendez-vous sur la page témoigner.

ou si vous ne vous sentez pas prêt à déposer votre parole sur ce site, mais souhaitez partager votre vécu, vous pouvez nous retrouver sur notre forum privé Facebook.

Chiffres
Données
Vos questions
inceste et violences sexuelles
accueil