Kits de prévention

Les kits de prévention suivant sont le fruit d’un travail collaboratif entre les associations Nosecret#Pasdesecret et REVIS, avec le soutien du Département de l’Hérault.

Ils sont disponibles à l’achat sur notre boutique HelloAsso.

Le jeu des secrets

Le jeu des secrets est enfin arrivé, après un an de travail !

Ce jeu de cartes pour les tout-petits dès 3 ans sert de support pour aborder et ouvrir le dialogue autour des bons et des mauvais secrets.

Il aborde de manière ludique et éducative la thématique des abus sexuels / violences sexuelles sur mineurs en expliquant aux enfants que personne n’a le droit de regarder, photographier ou toucher leurs parties intimes.

Les cas particuliers (médecin, parent qui fait la toilette …) ne sont pas évoqués afin de ne pas complexifier la notion de bons et mauvais secrets. Cependant, à l’aide des cartes blanches, ces notions peuvent être ajoutées au jeu par la suite.

Ceci est un jeu de prévention, sensibilisation et peut servir de support pour aider les victimes à parler.

Alerter les enfants aux dangers, sans créer de peurs ou d’inquiétudes, nécessite la présence systématique d’un adulte pour superviser le jeu et leur apporter les réponses adéquates.

Le dialogue, nommer les choses, les évènements , est le premier pas vers la prévention et l’aide à l’écoute des victimes potentielles.

Comment jouer ?

  • Mettre toutes les cartes face rédigée et illustrée contre la table. Seules les faces avec les pouces sont visibles .
  • L’enfant retourne la carte, la lit et la décrit, ou se fait aider s’il ne sait pas lire .
  • Il doit ensuite dire si c’est un bon ou un mauvais secret.
  • Guider l’enfant en lui demandant pourquoi c’est un bon/mauvais secret permet d’engager le dialogue et lui montrer qu’il peut parler si quelque chose le dérange.
  • Quand l’enfant a bien répondu, il met la carte de côté , sinon elle retourne dans le jeu .

Si l’enfant se trompe sur la réponse ?

  • Lui demander pourquoi il a donné cette réponse et ensuite lui demander de chercher où il a fait une erreur ( exemple : un inconnu m’offre des bonbons si je lui montre mon zizi. Même si c’est super d’avoir des bonbons, est ce que tu as vraiment envie de montrer ton zizi ? Est-ce quelque chose qui te fais du bien et qui te rend heureux ? ….)

Comment expliquer la règle du jeu aux enfants ? 

Dans ce jeu il y a des secrets, des bons secrets et des mauvais secrets . Tu dois deviner lesquels sont des gentils secrets et lesquels sont des vilains secrets.

Les gentils secrets te font sourire , ils te font des bons guilis dans le ventre , ils te rendent joyeux.

Les vilains secrets, eux, ne font pas sourire. Il font mal au ventre, ils te rendent triste, tu n’aimes pas ces secrets.

Variantes du jeu 

Avec les plus grands, vous pouvez ajouter votre propre jeu de questions, ou leur faire créer des cartes en réfléchissant à de bons et/ou mauvais secrets, afin d’étoffer le jeu existant.

Des cartes blanches sont disponibles à cet effet .

Carte piège

La carte « Mamy m’a donné un paquet de bonbons. Elle m’a dit de ne pas le dire à papa » est une carte piège, que vous pouvez enlever si vous jugez l’enfant trop jeune pour comprendre la nuance. Elle permet d’aborder la notion des secrets mensonges.

Questions pour animer l’atelier :

Pourquoi tu penses que c’est un bon/mauvais secret ?

Où ressens-tu l’émotion dans ton corps ?

Comment s’appelle cette émotion ?

Si c’est un mauvais secret que devrait faire le petit garçon/la petite fille ?

A toi de créer ton secret sur une carte, et les autres doivent deviner si c’est un bon ou un mauvais secret.

L’enfant parle d’un mauvais secret personnel, que dois-je faire ?

  • Restez serein.e, écoutez-le, dites-lui qu’il a bien fait de vous parler, que c’est courageux et que vous allez l’aider avec ce mauvais secret.
  • Contactez le 119 pour signaler – (appel anonyme et gratuit, 24 h/24) ou allo119.gouv.fr.
  • Contactez le Conseil départemental / Direction de la protection de l’enfance – 2.2._coordonnees_crip_de_france.pdf (solidarites-sante.gouv.fr)
  • Notez sans interprétation ce que l’enfant vous a relaté et adressez-vous au procureur de la république. Envoyez votre plainte en faisant un courrier recommandé avec accusé de réception au procureur de la République dont dépend le lieu de l’agression et pensez à en faire une copie que vous devez garder précieusement. Joignez à votre courrier tous les documents justifiant le délit : certificat médical, témoignages, etc. Conservez également l’avis de réception.
  • Prenez rendez-vous, le cas échéant, avec une UMJ pour les victimes de violences intrafamiliales et sexuelles.
prévention violences sexuelles

Le jeu des secrets

Kit prévention cartes – pour les petits à partir de 3 ans
Le jeu des bons et mauvais secrets, support pour aider à ouvrir le dialogue avec les enfants sur la thématique des abus sexuels.