Vidéos

Informer pour prévenir

Sensibiliser aux violences sexuelles sur mineurs

N’hésitez pas à partager ces vidéos qui, bien qu’elles ne soient pas toutes récentes, sont toujours d’actualité. Le message reste le même !

Prévention pour les enfants
Campagne Européenne – 1 sur 5

L’inceste expliqué en animations.
Langage des signes et sous-titres.

C’est quoi les agressions sexuelles ?

Parles à quelqu’un de confiance.
Conseil de l’Europe.

L’inceste est toujours un crime.
CFCV.

Ce clip est pensé comme un court-métrage où les personnages, deux sœurs victimes d’inceste et la danseuse, racontent une histoire.
La danse se substitue aux dialogues pour exprimer les émotions. L’âme d’enfant des victimes, enfermée sur le lieu du crime, prend la forme d’une poupée désarticulée que la danseuse symbolise.
La danse réinterprète le mythe de la boîte de Pandore. En effet, les deux sœurs, en ouvrant la porte de leur maison, laissent échapper leurs souffrances, les revivent, s’en libèrent.
La danseuse, figure allégorique, exprime le passage de l’état d’objet soumis à la puissance paternelle à celui de sujet.
Les yeux de mon père – Comète

Court-métrage jeunesse d’une durée de 10 minutes. Julie reçoit la visite impromptue d’une créature sordide. Ébranlée, elle trouve refuge dans les bras de son frère Félix qui lui prêtera main-forte afin de se débarrasser de cet inquiétant visiteur. 
Mizbrük se veut une métaphore de l’inceste à travers une vision enfantine et ludique. 

Le court-métrage “Les yeux de mon père” traite de l’inceste commis par un père à l’encontre de ses deux filles à travers une mise en parallèle de leur parcours post-traumatique. Il s’agit de montrer d’une part que les effets de l’inceste sont propres à chaque victime, et ce, même au sein d’une fratrie, et d’autre part que l’inceste du père représente une forme de violence bien spécifique, liée notamment au statut patriarcal au sein de la famille et plus largement au sein de la société.

Attention, certaines images peuvent choquer.

Dans ce court-métrage de vingt minutes, les silences pesants en disent long. En remettant l’acte pédophile dans un cadre réaliste, les réalisatrices donnent à voir, crûment, la violence de cet acte. Pleurer des larmes d’enfance – telle est la réalité de nombreux drames. Librement adaptée du livre de Tootsie Guéra, Le Passé imposé, cette vidéo questionne la société. Comment peut-on ne pas voir?

Les violences – Paul, ça va ?
Enfance et partage.

Pour plus de contenu, visitez notre page Youtube
Documents
Prévention en chanson
Emprunts
Actualités
inceste
accueil