annuaireTraumatisme

Art thérapie

art thérapie trauma
L’art thérapie pour venir en aide aux personnes qui ont vécu un traumatisme
ÇA MARCHE – The Red Pencil est une organisation caritative à but non-lucratif reconnue comme institution d’intérêt public à Singapour. Son but est d’apporter les bienfaits de l’Art Thérapie aux enfants, adultes et familles, et notamment aux personnes en situation de détresse que les mots ne peuvent exprimer.

ÇA MARCHE – The Red Pencil est une organisation caritative à but non-lucratif reconnue comme institution d’intérêt public à Singapour. Son but est d’apporter les bienfaits de l’Art Thérapie aux enfants, adultes et familles, et notamment aux personnes en situation de détresse que les mots ne peuvent exprimer.

Laurence Vandenborre est à l’origine de la fondation familiale, crée à Singapour en 2011. Art thérapeute depuis 20 ans, Laurence souhaitait créer une structure qui lui permettrait d’aider plus de personnes que ne lui permettrait sa pratique personnelle. Le Red Pencil met en réseau des arts thérapeutes du monde entier, pour venir en aide à des milliers de bénéficiaires partout où les maux ont besoin d’un canal autre que les mots pour se dire.

La mission du Red Pencil

Notre première mission est de soulager, à travers l’art thérapie, la sphère émotionnelle des personnes en souffrance. Nous intervenons auprès d’une centaine d’organisations à Singapour: hôpitaux, écoles, centres de familles et associations caritatives. Nous venons en aide aux personnes issues de familles à faibles revenus afin de leur permettre d’avoir, eux aussi, accès aux bienfaits de l’art thérapie.

Notre engagement va bien au delà de Singapour : nous organisons des missions humanitaires dans des zones de conflits, des zones sinistrées, des régions touchées par l’immigration refugiée ou le trafic humain; nous sommes actifs en Asie, au Moyen-Orient et bientôt en Afrique et en Amérique Latine.

Parallèlement, nous travaillons à promouvoir la profession d’art thérapeute afin qu’elle soit reconnue partout dans le monde. Pour cela, nous offrons des bourses à des art thérapeutes en devenir et soutenons la recherche en Art Thérapie, en collaboration avec des universités, afin d’avoir des données tangibles et des preuves scientifiques sur les résultats de l’art thérapie

Lors de ses missions humanitaires, The Red Pencil encourage la technique du “Visual Journaling” et enseigne son programme “Train the Trainer”. Le “Visual Journaling” est une technique d’art thérapie accessible à tout le monde. Elle consiste à prendre un temps pour soi, chaque jour, pour dessiner ses pensées et émotions. Le programme “Train the Trainer” forme les encadrants aux compétences de base en art thérapie afin qu’ils puissent inciter les bénéficiaires à s’exprimer au travers de l’art, et poursuivre le processus de guérison, après le départ des art-thérapeutes.

Grâce à ces outils, les bénéficiaires peuvent continuer à prendre soin de leur bien-être émotionnel par eux-mêmes. (….)

L’Art pour guérir

Traumatisme, catastrophe naturelle, accident, maladie, perte d’un proche, toutes ces situations méritent attention, expression, soulagement et apaisement. L’Art Thérapie est un outil puissant pour redonner espoir aux patients, leur donner confiance en l’avenir, et les rendre assez forts pour continuer à écrire leur vie.

L’art thérapie est un processus incluant le patient, l’art thérapeute, et l’image ou l’objet produits. Après le temps de création durant lequel les participants expérimentent la création artistique vient le temps de l’échange, où chacun est invité à s’exprimer sur ce qu’il a créé et/ou ce qu’il a vécu pendant la séance. L’art thérapeute aide les patients à s’exprimer mais n’interprète pas les productions.

L’art thérapie est un excellent moyen de faire ressortir de profondes émotions, de manière douce. En effet, c’est à travers son dessin, et les personnages qu’il a crées, les matières qu’il a utilisées, que le patient parlera de lui sans dire “je”.

“Lorsqu’une personne dessine, elle se libère d’un fardeau sans en parler” expliquait Laurence. Après un choc, le simple processus de création est l’occasion de “regagner le contrôle sur une situation incontrôlable. “Une personne capable d’exprimer son traumatisme est déjà dans le processus de guérison”

Source : Lire l’article intégral et visionner les vidéos sur Huffpost

Partager, c'est nous soutenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.