Dissociation – Comment s’aider soi-même ?

Si vous vous dissociez, vous pouvez vous sentir déconnecté de vous-même et du monde qui vous entoure. Vous pouvez, par exemple, vous sentir détaché de votre corps ou avoir l’impression que le monde qui vous entoure est irréel.

Si vous vous dissociez pendant une longue période, surtout quand vous êtes jeune, vous risquez de développer un trouble dissociatif. La dissociation, alors, n’est plus une expérience sur le court terme, mais une expérience beaucoup plus fréquente, et c’est souvent la principale manière de faire face aux expériences stressantes.

Les expériences de dissociation peuvent durer relativement peu de temps (quelques heures ou jours) ou beaucoup plus longtemps (des semaines ou des mois).

Rappelez-vous que l’expérience de la dissociation est différente pour chacun. Certaines expériences dissociatives incluent :

L’amnésie dissociative – avoir des blancs dans sa vie où on ne se souvient de rien; ne pas être capable de se souvenir d’informations sur soi-même ou de choses qui se sont passées dans sa vie; incapacité de se souvenir de renseignements importants sur soi-même, son histoire de vie ou des événements précis.

La fugue dissociative – se rendre quelque part et prendre une nouvelle identité pour une courte période (sans se souvenir de son identité)

La déréalisation – l’impression que le monde qui nous entoure est irréel; voir des objets changer de forme, de taille ou de couleur; voir le monde  » sans vie  » ou  » brumeux « ; voir les autres comme des robots (en sachant qu’ils ne le sont pas); oublier tout de qui l’on est (une fugue); aller dans un nouvel endroit et agir comme une personne différente dans une vie différente.

La dépersonnalisation – l’impression de se voir dans un film ou de se regarder de l’extérieur; l’impression d’observer ses émotions; le sentiment d’être déconnecté de certaines parties de son corps ou de ses émotions; l’impression de flotter au loin; le sentiment d’incertitude quant aux limites entre soi et les autres

Le trouble de l’identité – ressentir un changement d’identité; parler avec une ou plusieurs voix différentes; utiliser un ou plusieurs noms; basculer entre les différentes personnalités; avoir l’impression de perdre le contrôle face à  » quelqu’un d’autre « ; faire l’expérience de différentes parties de son identité à différents moments

La confusion d’identité – agir comme des personnes différentes, y compris des enfants; difficulté à définir sa personnalité; impression d’avoir en soi plusieurs personnes différentes


Comment puis-je m’aider moi-même ?

Voici quelques suggestions pratiques pour prendre soin de vous.

Tenir un journal

Tenir un journal peut vous aider à comprendre et à vous souvenir des différentes parties de votre expérience. Ça peut inclure l’écriture et l’art, réalisés à différents moments, pour aider à améliorer les liens et la prise de conscience entre vos différentes parties en vous relisant et à mieux vous souvenir de ce qui s’est passé.

Pratiquer la visualisation

La visualisation est une façon d’utiliser votre imagination pour créer des scènes et des environnements internes qui vous aident à rester en sécurité et à contenir des sentiments et des pensées difficiles. Par exemple, le fait d’imaginer que vous portez des vêtements de protection vous aide à vous sentir plus détendu dans des situations stressantes. Imaginez un endroit où vous vous sentez en sécurité et lorsque vous vous sentez anxieux ou menacé, vous pouvez imaginer vous y rendre pour ressentir paix et sécurité.

Si vous vivez des états identitaires différents, vous pourriez imaginer un endroit où ils pourraient tous se rencontrer et parler ensemble. Votre thérapeute peut vous aider à le faire aussi.

Les techniques d’ancrage

Les techniques d’ancrage permettent de rester en contact avec le présent et d’éviter certains sentiments, souvenirs, flashbacks et pensées intrusives que vous ne vous sentez pas encore capable de gérer. Parmi elles :

  • la respiration lente
  • écouter les sons qui vous entourent
  • marche pieds nus
  • s’envelopper dans une couverture et la sentir autour de soi
  • toucher quelque chose ou humer une chose avec une forte odeur
  • se concentrer sur les sensations ressenties à ce moment
  • avoir une boîte d’objets avec différentes textures et odeurs

Préparer un plan de crise personnel

Un plan de crise personnel est un document que vous rédigez lorsque vous vous sentez bien. Il explique ce que vous aimeriez qu’il se passe si vous n’êtes pas assez bien pour prendre des décisions concernant votre traitement ou d’autres aspects de votre vie. Il vous dit les mots de soutien du moi en paix.


Puis-je me remettre d’un trouble dissociatif ?

Oui – si vous avez le bon diagnostic et le bon traitement, il y a de bonnes chances que vous vous rétablissiez. Vous cesserez d’éprouver des symptômes dissociatifs et les diverses facettes de votre identité fusionneront pour former un seul et même sens du moi.

Tous ne cesseront pas complètement d’éprouver des symptômes dissociatifs, mais le traitement peut vous aider à vous sentir plus en contrôle de votre vie et de votre identité. Certaines personnes trouvent réconfortant de pouvoir se dissocier et ne se sentent pas prêtes à cesser complètement de se dissocier.

Les thérapies par la parole sont recommandées pour le traitement des troubles dissociatifs. Le soutien psychologique et la psychothérapie vous aideront à explorer les événements traumatisants de votre passé, à comprendre pourquoi vous vous dissociez et à développer d’autres mécanismes d’adaptation. Cela peut aussi vous aider à réguler vos émotions et à mieux gérer vos relations.

 » Peu à peu, les autres parties de moi me parlent du souvenir des agressions subies et je leur parle de ma vie actuelle et, petit à petit, nous reconstituons le puzzle en travaillant avec le soutien de mon thérapeute  »

Adapté de Mind

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.