Émotionsrevestrauma

La Thérapie Holotropique

Le mot en Grec ancien pour blessure est trauma. En termes simples, le traumatisme est une expérience profondément perturbante qui crée un stress extrême et submerge le corps et l’esprit.

Le médecin Gabor Maté, expert en traumatologie, dit qu’avec le traumatisme, “nous perdons le lien avec notre propre essence”. Il suggère que le traumatisme est moins lié aux événements qu’à la perte de avec soi-même, comme si nous avions perdu notre sagesse, notre force et notre joie de vivre.

D’un point de vue holistique, guérir d’un traumatisme signifie apprendre à ressentir de nouveau le sens de notre moi avec toute sa palette d’émotions et d’expériences physiques.

Gérer les traumatismes et trouver la bonne option de traitement est une décision très personnelle.

Les approches de médecine alternative peuvent soulager les patients qui ne peuvent être adéquatement soutenus par d’autres techniques.

La Respiration Holotropique est une démarche puissante d’exploration de soi et d’autonomisation personnelle qui repose sur notre sagesse intérieure innée et sa capacité à nous conduire vers une transformation positive ainsi que la plénitude.

Décomposé, le mot holotrope vient du grec holos, qui signifie entier et trepein, qui signifie se déplacer vers. Ainsi, holotrope peut se traduire par mouvement vers la plénitude.

Bien qu’il s’agisse d’une pratique intense, la Respiration Holotropique a de grands avantages pour ceux qui veulent l’essayer. Puisqu’elle a été développée pour permettre aux patients de faire face aux traumatismes, elle a fait ses preuves en tant que forme de psychothérapie.

LE DÉVELOPPEMENT DE LA THÉRAPIE HOLOTROPIQUE.


La Respiration Holotropique a été conçue par Dr. Stanislav Grof et Christina Grof, chercheurs formés en thérapie psycho-analytique. Alors qu’ils étudiaient les effets du LSD, les Grofs se sont intéressés aux états de conscience modifiés, ou états non ordinaires, et à la façon dont ils pouvaient aider les gens à faire face à leur traumatisme. Ils ont donc cherché à mettre au point une méthode permettant d’obtenir une expérience psychédélique par la respiration uniquement, à des fins d’exploration de soi et de guérison intérieure.

La Respiration Holotropique est une respiration intense ayant pour but d’amener les patients à transcender la conscience comme moyen de guérison. Plus précisément, la Respiration Holotropique intègre des respirations courtes et intenses suivies de respirations longues et profondes. Pour cette raison, beaucoup considèrent que la Respiration Holotropique est une pratique méditative bien plus intense.

COMMENT EST-ELLE PRATIQUÉE?

La Respiration Holotropique est le plus souvent pratiquée en groupe. On peut également faire des séances individuelles ou dans le cadre d’une retraite.
Les gens sont placés en binôme dans un groupe. Il y a un “respirateur” et un “gardien”.
Le gardien n’aide le respirateur qu’en cas de besoin. Il s’assure que le respirateur est en sécurité et qu’il est soutenu pendant la séance. Un intervenant guide la séance. Des instructions sont données pour augmenter la vitesse et le rythme de respiration. Le respirateur doit respirer plus vite et plus profondément tout en gardant les yeux fermés.
Une session peut durer de 2 à 3 heures au total.
Le respirateur est couché sur un tapis pendant toute la durée de la séance. Une musique répétitive joue. Ceci permet au respirateur d’entrer dans un état de conscience modifié (semblable à celui d’un rêve bien vivant). La musique commence avec des tambours, puis atteint son apogée avant de passer à une “musique du cœur”. De là, elle finit par se transformer en musique méditative.
La séance est non limitative. Cela signifie que chaque personne est capable de trouver son propre sens et d’atteindre la découverte de soi. Les personnes qui respirent peuvent faire des sons et bouger de la manière qui leur convient.
Ensuite, les participants dessinent des mandalas de cette expérience et discutent de ce qui s’est passé. Il peut s’agir de ré-expériences de traumatismes passés, de sentiments de joie ou du développement d’une conscience spirituelle.
Les personnes qui respirent et les gardiens échangent leurs rôles à chaque séance.
Il n’y a pas un schéma particulier quant au changement à atteindre pendant les séances. Les participants sont libres de travailler sur tout ce qui se présente à eux lorsqu’ils entrent dans l’état modifié. C’est l’hyperventilation qui entraîne une altération de l’état de conscience due à une privation d’oxygène dans le cerveau.

Les adeptes de cette technique soutiennent que cet état modifié permet aux individus d’accéder à des parties de l’esprit qui ne sont habituellement pas accessibles, ce qui peut inclure des souvenirs réémergents d’événements passés.

QUE RESSENT-ON ?

Une question fréquente est de savoir ce que cela fait de participer à un travail de Respiration Holotropique ? Il peut sembler effrayant de respirer de cette façon, et vous pouvez vous inquiéter des effets que vous allez ressentir. Plutôt qu’un état de conscience modifiée, certains préfèrent l’appeler “état de conscience non-ordinaire” pour signifier que cela n’a pas nécessairement les connotations négatives d’états modifiés.

Pour avoir une idée générale, faire un rêve est un concept assez similaire. La Respiration Holotropique est une expérience qui est censée amener la personne dans une dimension plus profonde du moment présent et à voir les choses de manière plus colorées que dans la réalité.

BIENFAITS

Il n’y a pas suffisamment de recherches pour appuyer les bienfaits thérapeutiques de la Respiration Holotropique dans les troubles psychologiques tels que la dépression et l’anxiété. Cependant, certaines données suggèrent que cela peut être utile pour la relaxation, pour soulager le stress, pour la croissance personnelle et pour la conscience du soi. Il est recommandé de pratiquer la Respiration Holotropique en parallèle à une thérapie conventionnelle, plutôt que de l’utiliser en remplacement de celle-ci.
Passer du temps dans un climat de confiance, se concentrer sur des préoccupations de vie plus profondes, apprendre à soutenir les autres, apprendre à faire confiance à sa capacité de se guérir et apprendre la compassion font partie des bienfaits possibles.

RISQUES POTENTIELS

Il y a certains risques possibles à pratiquer la Respiration Holotropique. Cette technique suscite des craintes en ce qui concerne la détresse qu’elle peut causer chez les personnes vulnérables, telles que les personnes susceptibles de développer des psychoses. De plus, il existe d’importants risques médicaux d’hyperventilation. La réduction du dioxyde de carbone et autres altérations de la chimie sanguine peuvent entraîner des étourdissements, des évanouissements, des faiblesses, des spasmes au niveau des mains et des pieds et même des convulsions.

Comme le processus de la Respiration Holotropique vise une ” expérience profonde “, il est possible que des sentiments désagréables apparaissent, ce que l’on appelle aussi une ” crise de guérison “. En effet, cette technique est controversée parce qu’elle implique l’amplification possible des symptômes de façon potentiellement problématique.

Qui ne devrait pas pratiquer?
Cette technique peut provoquer des changements physiques et émotionnels intenses. Par conséquent, il existe une liste de critères spécifiques pour lesquels la pratique est déconseillée. Il est recommandé de discuter des risques possibles avec un professionnel de la santé avant de vous lancer dans cette pratique alternative, surtout si vous souffrez des symptômes suivants :

Maladies cardiovasculaires
Crises cardiaques, hypertension artérielle et angine de poitrine
Glaucome ou décollement de la rétine
Blessure ou opération chirurgicale récente
Toute condition qui exige que vous preniez des médicaments
Crises de panique ou psychose
Crises d’épilepsie
Troubles psychologiques sévères
Anévrismes (ou antécédents familiaux)
et aussi en cas de grossesse ou d’allaitement

Les émotions intenses qui émergent au cours d’une séance holotropique sont également source de préoccupation. C’est pourquoi on recommande le travail holotropique dans le cadre d’une thérapie continue pour aider les personnes à surmonter les émotions personnelles intenses et/ou les souvenirs douloureux qui peuvent survenir.

TECHNIQUES DE RESPIRATION HOLOTROPIQUE

Nous vous recommandons de consulter un centre de thérapie holotropique si vous êtes intéressé, mais si vous souhaitez chez vous, commencez par trouver un endroit frais et sombre.

Placez un tapis confortable sur le sol et allongez-vous. Fermez les yeux, relâchez toute tension dans vos muscles et commencez par prendre quelques respirations relaxantes.

Lorsque vous vous sentez prêt, approfondissez votre respiration. Inspirez par le nez et poussez le ventre aussi loin que possible. Regardez votre estomac diminuer à mesure que vous expirez.

Puis commencez à accélérer votre respiration. Gardez l’esprit clair ; vous pouvez répéter “Inspirez, expirez” tranquillement à vous-même.

Continuez ce processus jusqu’à ce que vous vous sentiez entrer dans un état modifié ou lorsque vous êtes prêt.

AUTRES MÉTHODES DE RESPIRATION EN CAS DE STRESS

La Respiration Holotropique peut être une option thérapeutique envisageable, mais comme pour toute chose qui repousse vos limites, assurez-vous d’en discuter préalablement avec votre médecin ou thérapeute.

Si la méthode du Dr Grof ne vous ressemble pas, ou si vous souhaitez explorer d’autres techniques de gestion du stress et de l’anxiété, renseignez-vous sur les méthodes suivantes :

Pleine conscience
Relaxation musculaire progressive
Méditation avec Thich Nhat Hanh ou Deepak Chopra
Méditation pour l’anxiété

Pour approfondir, vous pouvez lire le livre What Happened? Re-presenting Traumas, Uncovering Recoveries, dont vous pouvez trouver un extrait sur Google Livres

Sources:

Very well mind / Spire / DeepH

Partager, c'est nous soutenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.