Liens utiles

Nous mettons constamment à jour la liste de liens. N’hésitez pas à venir régulièrement la consulter ou à nous communiquer par e-mail toute page/site web susceptible d’aider les survivants, leurs proches et les citoyens solidaires.

Listes de sites traitant de la problématique de l’inceste et des recours juridiques.

Associations d’information ou d’accompagnement juridique

La voix de l’enfant : La Voix De l’Enfant organise chaque mercredi après-midi, une permanence juridique téléphonique.  Très sollicitée pour des problèmes de droits de visite et d’hébergement, de maltraitances sexuelles et physiques ainsi que pour des situations concernant des mineurs isolés étrangers, l’équipe des avocats et juristes apporte des réponses adaptées aux besoins des enfants. La permanence est joignable tous les mercredi de 14h30 à 18h au 01 40 22 03 05.

Enfance et partage : Accompagnement juridique, constitution de partie civile lors des procès, accompagnement sur mesure au 0 800 05 1234 , appel gratuit

ADIAV : L’ADIAV vous propose un soutien juridique SANS rendez-vous avant, pendant et après le procès pénal.

CIDFF : Les services d’accès au droit des CIDFF proposent une information juridique confidentielle et gratuite, assurée par des juristes expérimenté(e)s sur le droit pénal et l’aide aux victimes

Planning familial : Nous faisons de l’écoute et nous orientons, accompagnons et suivons les personnes dans leurs démarches administratives, sociales, juridiques et médicales.

SOS inceste pour revivre : L’association peut proposer un premier entretien téléphonique avec un(e) avocat(e) pour mieux appréhender chaque situation sur un plan juridique.

L’enfant bleu : L’association L’Enfant Bleu – enfance maltraitée propose une assistance juridique adaptée à chaque situation. Ainsi, cette aide s’adresse aux victimes de maltraitance et à leur famille.  Lors du premier contact, un bilan juridique de la situation est réalisé. L’accompagnement juridique s’adresse également aux personnes extérieures à la famille, aux professionnels connaissant un enfant en situation de danger et envisageant d’agir pour le protéger.

INAVEM : L’Inavem apprend par exemple aux victimes qu’un procès civil leur permet d’espérer des dommages et intérêts plus importants ou qu’un procès pénal, moins intéressant financièrement, les décharge de l’obligation de payer les expertises. De même il les aide dans leurs démarches auprès de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions pénales (Civi), installée dans chaque juridiction et composée de trois personnes dont un magistrat. Cet institut indique aux victimes les documents à présenter pour recevoir une provision destinée à payer un psychothérapeute ou, une fois le procès terminé, pour obtenir de l’État le paiement des dommages et intérêts lorsque le condamné est insolvable. 01 41 83 42 00 ou le n° national 08 VICTIMES, soit le 08 842 846 37 (prix d’appel local)

PAV75 : Paris Aide aux Victimes est mandaté par le Procureur de la République pour apporter soutien psychologique, information sur les droits et aide dans les démarches aux Victimes. PAV participe aux réunions d’information organisées par la Mairie de Paris. Pour rencontrer gratuitement un juriste, un psychologue ou une assistante sociale :
01 83 62 25 05 ou 07 88 70 70 38

AJADDE : L’association a pour objet de promouvoir la protection de l’enfance, qu’il s’agisse des mineurs délinquants (volet pénal) ou des mineurs en danger(volet civil comprenant l’assistance éducative et la place de l’enfant lors de la séparation de ses parents), en réunissant les professionnels intervenant dans ce domaine (avocats, magistrats, éducateurs, administrateurs ad hoc, enquêteurs…) afin de mener des actions de réflexion, de créer des outils d’information et de prévention utiles à tous les intervenants et d’organiser des événements (formations, colloques…) pour atteindre ce but. L’association a été créée en septembre 2016 par trois avocats inscrits au Barreau d’Angers : Maître Isabelle OGER-OMBREDANE, Maître Monika PASQUINI et Maître Jean de BARY. assojadde@gmail.com . Twitter/Facebook : @AssoJADDE

L’ange bleu : Vous avez été victime d’agressions sexuelles au cours de votre enfance ? Vous avez eu jadis des relations sexuelles avec un adulte et vous ne savez plus aujourd’hui quoi penser ? L’un de vos proches a été victime, une personne de votre entourage est pédophile ? L’objectif de l’ANGE BLEU est de VOUS AIDER – 06 84 97 72 39

Protection victimes : L’APACS aide les victimes à s’entourer de professionnels qualifiés. L’APACS travaille avec des avocats, des psychiatres et des psychologues spécialement formés et impliqués dans la prise en charge des victimes, ce afin de pouvoir offrir le meilleur accompagnement possible.
L’APACS a notamment organisé un séminaire de formation à l’Université Paris-Descartes avec le Pr. Edna Foa, spécialiste reconnue dans le domaine des thérapies comportementales appliquées aux victimes de viols. contact@protection-victimes.com

Conseils départementaux d’accès au droit : permanences juridiques gratuites par département.

116 : Les victimes sont mises en relation avec les organismes de proximité compétents notamment les associations locales d’aide aux victimes conventionnées par le ministère de la Justice. Ces associations vont pouvoir offrir aux victimes une aide psychologique adaptée aux circonstances, une information sur leurs droits et un accompagnement social dans toutes leurs démarches. Ce numéro gratuit, animé par la fédération France Victimes, est une porte d’entrée unique pour toutes les victimes, proches et témoins directs. A l’autre bout du fil, un professionnel informe, en temps réel, dans le respect de l’ anonymat. Le 116 006 est disponible 7j/7 de 9h à 19h, tous les jours de l’année. En dehors de ces horaires, et en cas de pic d’appels, une messagerie interactive vous permet de composer votre numéro de téléphone afin d’être rappelé sur celui-ci. En dehors de la France métropolitaine, le numéro d’aide aux victimes est joignable au +33 (0)1 80 52 33 76 (n° non surtaxé). France Victimes met également à disposition des victimes une adresse mail : victimes@france-victimes.fr.

Défenseur des droits auprès des enfants : Le Défenseur des droits peut être saisi lorsque les droits d’un enfant ne sont pas respectés ou qu’une situation met en cause ses intérêts. Le Défenseur des droits intervient dans les domaines suivants : justice pénale, protection de l’enfance (saisine des services compétents par exemple de l’aide sociale à l’enfance)

Psylégal : Antenne de Psychologie et de Psychiatrie Légales dirigée par le Dr Roland Coutanceau, psychiatre, chef de pôle et expert national. un espace de consultations spécialisées gratuites non-sectorisées à destination des auteurs de violence sexuelle et des victimes de violence (sexuelle ou non).

Vous pouvez également faire une recherche sur internet en tapant le nom de votre ville et Associations d’aide aux victimes d’infractions pénales


Conseils, Collectifs, Comités pour les Droits de l’Enfant

COFRADE

Enfance et Partage

Enfance Majuscule

Collectif pour l’Enfance

La voix de l’enfant

BICE

Conseils, Collectifs et Comités pour les Droits des Victimes

INAVEM / France Victimes

Victimologie, santé mentale, psychologie, etc.

Mémoire traumatique et victimologie

Psychologie positive

Anthropologie comportementaliste

AFTS

Centre des Buttes-Chaumont

Créations artistiques

Je, tu, il

ADC

Partager, c'est nous soutenir !