Partenaires

Notre marraine

Dominique Sigaud

Les violences faites aux filles sont des désastres individuels et collectifs. Pour que nous y mettions fin, encore devons-nous les désigner.
C’est à quoi humblement, je m’attelle, avec d’autres, pour qu’on ne puisse pas dire à leur sujet “je ne savais pas”.


Journaliste indépendante, essayiste et écrivaine, elle se consacre aux recherches sur les violences faites aux femmes et filles. Dominique Sigaud a reçu le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres 2018 pour l’ensemble de son œuvre, le Prix AFJ 1996 pour son travail sur le Rwanda, et elle est la lauréate du prix Livre et Droits de l’Homme 2019 pour ”La Malédiction d’être fille”. (Albin Michel).
En 2019, elle a posé les fondations de l’observatoire des violences faites aux filles, afin de « parvenir à une connaissance aussi réelle que possible des faits de viols et d’incestes, en partenariat avec les professionnels de terrain ».
Autres points, des actions de sensibilisation et des formations anti-viol dans les établissements scolaires, la création d’un Diplôme Universitaire spécifique ou encore l’organisation d’un parlement éphémère des Filles le 11 octobre 2020.

”Je suis très heureuse et honorée d’être la marraine de Revis Hérault, un lieu pour se reconsidérer. Être incesté.e, c’est subir une remise en cause très violente de la sécurité physique sexuelle affective et symbolique nécessaire pour grandir.
Mais c’est aussi se trouver doté sans le vouloir d’un savoir très
singulier. Apprendre au milieu des autres ce qu’on sait de soi est une jolie façon de s’extraire du malheur.
Bravo à Lydia Hawkins d’avoir ouvert un espace pour ça.”

Violences sexuelles

Le Lieu Ressources



« On ne meurt pas de faim en France, on meurt
de solitude et d’inutilité sociale ».

Un lieu de culture et de partage qui accueille et
accompagne des personnes en situation de précarité, d’isolement ou de fragilité psychologique.

Partager, c'est nous soutenir !