Participez

Bénévolat

bénévoles revis hérault

REVIS Hérault est une association loi 1901 à but non lucratif qui ne reçoit ni adhésions, ni subventions, ni aides financières en dehors de dons ponctuels. Nous avons donc besoin du renfort de bénévoles pour des missions ponctuelles, à court terme, ou sur le plus long terme, selon vos disponibilités.

Un impératif – se sentir concerné par la problématique de l’inceste et adhérer à nos valeurs. Que vous soyez survivant, proche, ou que vous ayez tout simplement envie de vous investir en accord avec nos actions et valeurs, vous serez les bienvenus parmi nous ! Vous pouvez agir pour soutenir les victimes et leurs proches, créer un un réseau d’entraide et d’information, sensibiliser et agir par le biais d’ événements autour des outils thérapeutiques, du mieux-être, de l’expression écrite, corporelle ou artistique, etc.

Disponibilité

Vous pouvez choisir de travailler selon vos disponibilités, de quelques heures ou quelques jours par mois à quelques missions par an.

Localisation

Local – Les événements se déroulent au Lieu Ressoudes à Pézenas (34120) sur une demi-journée, le samedi après-midi.

International – Pour toutes les missions d’information et sensibilisation qui se font majoritairement via Internet, vous pouvez nous aider depuis la France ou l’étranger.

Nous rejoindre

Si vous vous sentez prêt à nous soutenir dans nos missions, envoyez-nous un petit mail avec CV en nous expliquant ce qui vous a décidé à nous offrir votre temps et vos compétences.

Communication sur les réseaux sociaux

Savoir-faire

Connaissance du networking et des réseaux sociaux, réactivité, autonomie, aisance en communication écrite pour des échanges variés.

Mission

– Partager nos publications Facebook sur nos réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Instagram)

– Relayer les événements et rencontres sur les réseaux

– Rechercher et partager l’information sur la problématique de l’inceste et ses ramifications

– Répondre aux commentaires et fournir des liens vers des outils, de la documentation, des sites, des contact, etc.

Engagement

1 à 2 h par jour, sur 1 ou plusieurs jours de la semaine , et sur le long terme de préférence.

Rédaction et/ou traduction d’articles

Savoir-faire

Compétences et goût pour la rédaction, créativité, réactivité, autonomie

Mission

– Écrire et/ou traduire des articles en rapport avec l’actualité internationale

– Participer à des événements et retranscrire l’information

– Rédiger des compte-rendus de publications (livres, rapports, études, etc.)

– Traduire EN>FR de publications (études, recherches, enquêtes, etc.) – Compétences en traduction requises

Engagement

1 à 2 articles par mois, sur 1 ou plusieurs mois de l’année

Intervenants

Savoir-faire

Le vôtre ! Outils thérapeutiques, expression écrite ou orale, expression corporelle, bien-être, art martiaux, arts plastiques, atelier alternatif, etc. Communiquez-nous votre projet et nous le validerons selon vos disponibilité et en fonction de son bienfait pour nos membres.

Mission

Animer un événement/atelier de 1h à 2h selon le thème., le samedi après-midi.

Engagement

1 événement ponctuel ou plus dans l’année

Pétitions


Rendons imprescriptibles les crimes sexuels sur mineurs

Patrick Jean Dominique LOISELEUR
 … Il est temps de voir les violences sexuelles comme un problème majeur de santé publique, et la politique pénale comme un outil pour protéger nos enfants. Il est temps de considérer à égalité toutes les victimes d’un agresseur en série, au lieu de les trier arbitrairement entre « prescrites » et « non prescrites ». Les victimes prescrites sont injusement considérées comme simples « témoins » des viols qui ont ruiné leur vie. Il est temps de revoir l’argument de « l’extinction des preuves ». De nos jours, on peut trouver des preuves même 40 ou 50 ans après les faits. Et on a parfois des aveux de l’agresseur. Dans les cas où ces éléments de preuve sont réunis malgré l’écoulement du temps, seule la prescription pénale empêche les poursuites et protège les pédocriminels. Il est temps d’oublier le « droit à l’oubli » des pédocriminels pour lui préférer le droit à la sécurité de nos enfants aujourd’hui. L’imprescriptibilité est une mesure de prévention ! Il est temps de suivre l’exemple des pays qui ont aboli la prescription pénale afin de mieux lutter contre la pédocriminalité. Leur exemple montre que l’imprescriptibilité ne pose aucun problème de compatibilité avec la Constitution. Il est temps d’écouter les Français qui demandent massivement la fin de la prescription. La pétition « StopPrescription » lancée par Séverine Mayer, avec 189.000 signatures, faisait partie des 10 pétitions présentées en 2017 aux candidats à l’élection présidentielle. 5 des 11 candidats s’étaient engagés à supprimer la prescription s’ils étaient élu. Le président Macron a choisi de suivre les recommandations de la mission Flament-Calmettes qui recommandait d’allonger de 20 à 30 ans le délai de prescription, ce qui fut fait dans la loi sur les violences sexuelles du 3 août 2018. Il est temps d’aller plus loin pour protéger nos enfants. Les pédocriminels en série peuvent faire des centaines de victimes. Tant qu’ils sont vivants, ils peuvent récidiver. Tant qu’ils sont vivants, notre justice doit pouvoir les arrêter et les juger.

pétition prescription

POUR UNE IMPRESCRIPTIBILITÉ DES CRIMES SEXUELS

Dre Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie 
Nous demandons non seulement une imprescriptibilité des crimes sexuels et des délits sexuels aggravés, mais également une interruption de la prescription
1- en cas de crimes sexuels en série 
2- lors d’amnésie traumatique 
chez les victimes (obstacle insurmontable) 

pétition imprescriptibilité


Inceste,
pédocriminalité
Aucun consentement !

Association Internationale des Victimes de l’Inceste a lancé cette pétition adressée à Marlène Schiappa et à 6 autres
Aucun(e) mineur(e) ne saurait consentir à une relation sexuelle incestueuse. Il est temps de changer la loi pour qu’elle prenne en compte les spécificités de l’inceste et qu’elle protège tous les enfants contre la pédocriminalité.
75% des violences sexuelles sur mineurs

Pétition inceste


STOP à l’impunité des crimes sexuels !

Par Dre Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie. Pétition adressée à M. le président de la République, Mme la garde des Sceaux, de tous les membres du Gouvernement, et des parlementaires .
Nous réclamons un plan national avec un ensemble de 8 mesures urgentes à mettre en œuvre pour lutter contre l’impunité et pour mieux protéger et respecter les droits des victimes de crimes sexuels.

stop impunité


Après #Pontoise, #Versailles: le viol d’un enfant doit être jugé comme un crime !


Mié KOHIYAMA a lancé cette pétition adressée à Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et à 1 autre
Stupeur ! le parquet de Versailles vient de déqualifier en simple délit, des viols sur mineurs en réunion commis sur une enfant, crimes normalement passibles d’une cour d’assises. Julie (prénom d’emprunt) avait 13 ans au début des faits. Ses agresseurs, des pompiers, sont renvoyés pour atteinte sexuelle car l’accusation a estimé que le défaut de consentement de cette enfant ne pouvait pas être prouvé….!

viol=crime

Vous êtes psychologue ou sophrologue, professeur de yoga ou professeur d’art, photographe ou poète?
Si votre activité est en lien avec le bien-être, l’expression et la créativité, vous pouvez nous aider en animant des ateliers ponctuels à Pézenas.

Interenant

Interenant

vENEZ

L’inscription et les rencontres sont gratuites. Afin de pouvoir accomplir notre mission, nous avons besoin de vous.
Vous pouvez contribuer par des donations libres ou nous aider à mettre en place la médiathèque sur la problématique de l’inceste .

onteur

onteur

NOUS

Vous avez été victime d’inceste et avez survécu. Vous vous sentez prêt à partager votre témoignage anonymement .
Vous pouvez nous rencontrer, raconter votre histoire directement en ligne ou nous envoyer un message.

Surant

Surant

REJOINDRE

Contactez-nous

Vous pouvez nous envoyer un mail à contact@revisherault.org
ou

Partager, c'est nous soutenir !