Bessel Van der Kolk

Cinq citations pour m’aider à comprendre le Syndrome de Stress Post-Traumatique complexe chez mon partenaire

Publié le
stress post-traumatique

Il est difficile de comprendre le syndrome de stress post-traumatique complexe. En tant que compagne d’un homme atteint du SSPT, je suis confrontée à des difficultés. Certaines sont tout simplement incompréhensibles.

Quand je découvre une citation claire qui résume une composante clé du SSPT Complexe, c’est comme trouver une pierre précieuse. C’est un moment d’illumination et je peux sentir mon anxiété se dissiper. (…) Aujourd’hui, je partage cinq de mes citations préférées qui me permettent de décoder le syndrome de stress post-traumatique chez mon compagnon. Je vais aussi vous expliquer pourquoi, car j’espère que ces mots vous aideront aussi.

1 : LA CONFIANCE

L’un des principaux dilemmes du SSPT est que votre désir de relation est en opposition directe avec votre mémoire qui vous dit que les relations sont dangereuses.

Arielle Schwartz, PhD. The Complex PTSD Workbook : A Mind-Body Approach to Regaining Emotional Control & Becoming Whole.

Pourquoi cette citation :Vivre l’expérience de cette assertion est un défi pour les partenaires, les personnes qui soutiennent les survivants, et les survivants eux-mêmes. Bien que l’entourage essaie d’offrir de l’amour, de l’attention et un sentiment de sécurité, lorsque le cerveau et le corps signalent un danger, nos efforts peuvent ne pas suffire. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les partenaires ont besoin de soutien pendant les périodes difficiles et les survivants tirent profit de l’inclusion de la neurobiologie dans le traitement du traumatisme.

2 : LE TRAUMATISME DU DÉVELOPPEMENT

Avec le traumatisme du développement, la table n’a pas été correctement mise de niveau ou a été construite sans beaucoup d’attention ou de savoir-faire, et donc tout ce qui est posé sur la table est peu susceptible de recevoir le soutien nécessaire.

Kathy L. Kain et Stephen J. Terrell. Favoriser la résilience : Aider les clients à aller de l’avant à partir d’un traumatisme développemental.

Pourquoi cette citation : Cette citation parle des défis auxquels de nombreux survivants font face en essayant simplement d’accomplir les tâches de la vie quotidienne. La vie est beaucoup plus difficile lorsque votre biologie, votre neurologie et votre psychologie ne se sont pas développées comme prévu. Ces paroles sont un rappel indispensable de la nécessité d’avoir de la compassion pour les êtres chers et pour nous-mêmes.

3 : LE DANGER

Lorsque la sonnette d’alarme du cerveau émotionnel continue de vous signaler que vous êtes en danger, aucune lucidité ne peut la faire taire.

Bessel van der Kolk, MD. The Body Keeps the Score.

Pourquoi cette citation : Cette citation explique pourquoi le fait de parler, de rassurer, de souligner les stratégies positives et autres stratégies cognitives n’est pas efficace lorsque l’amygdale et la structure cérébrale connexe sont activées. Bien évidemment, lorsque le langage est le principal outil de communication, le tintement de la sonnette d’alarme du cerveau crée des défis au sein de la relation. Cette citation peut également vous guider lorsque vous cherchez un traitement médical. Comme il a été mentionné, il est important de se renseigner sur le traitement des aspects neurobiologiques du traumatisme.

4 : LA HONTE

Les premières expériences étant marquées du manque d’appartenance et d’acceptation, elles peuvent favoriser des expériences de honte néfastes qui se manifestent par le sentiment de ne rien valoir, de ne pas être une personne que l’on puisse aimer et d’être une mauvaise personne.

Kathy L. Kain et Stephen J. Terrell. Favoriser la résilience.

Pourquoi cette citation :Il y a beaucoup d’écrits sur la honte, mais je pense qu’il est important que l’entourage connaisse le type de honte qu’entraîne un traumatisme en début de vie. La honte que ressentent les personnes atteintes du syndrome de stress post-traumatique est omniprésente. Ce n’est pas uniquement dans les pensées, c’est une réponse physiologique. Comprendre cela peut aider à expliquer pourquoi cette honte ne peut pas être apaisée par des paroles ou des gestes rassurants.

5 : LA PROTECTION

Les traumatismes répétés exigent que vous créiez un système de défense qui vous protège. Et ces protections étaient vraiment cruciales. Ils vous ont sauvé la vie. Ils ont protégé votre vrai moi.

Gretchen L. Schmelzer, PhD. Voyage à travers le traumatisme : A Trail Guide to the Five-Phase Cycle of Healing Repeated Trauma.

Pourquoi cette citation :Cette citation explique un autre aspect du traumatisme complexe rencontré par les proches : les mécanismes de défense. Comme le terme le suggère, les défenses sont là pour protéger même lorsque les circonstances actuelles ne l’exigent pas. Souvent, les partenaires se heurtent à ces mécanismes de défense. Pour moi, cela me donne l’impression de me heurter à un mur. Cependant, comprendre cela dans le contexte du passé de mon partenaire m’aide. Une thérapie qui traite et déconstruit ces mécanismes en toute sécurité est souvent nécessaire.

COMPRENDRE EST-IL SUFFISANT ?

Il est important de comprendre le SSPT de son partenaire. Cela explique les symptômes, crée un climat de compassion et offre un langage pour communiquer sur les problèmes. Mais ce n’est pas suffisant. Au cours de mon cheminement en tant que partenaire, j’ai utilisé mon groupe de soutien, ma thérapie, mon temps de bien-être personnel, ma créativité, mes amis et ma famille pour m’aider dans ce parcours. Essayez d’utiliser ces informations, et cherchez aussi des moyens de prendre soin de vous aussi !

Source : Heather Tuba