psychothérapierêves

Trouble de Stress Post-Traumatique (TSPT) et Sommeil

cauchemars ivm

Faits importants à savoir sur le Trouble de Stress Post-Traumatique et le sommeil


● Le TSPT peut survenir après une période de stress et de trauma extrême.
● Parmi les symptômes du TSPT, on peut trouver les troubles du sommeil.
● Le traitement pour ces troubles dépend de comment le TSPT affecte le sommeil.
● De nombreux traitements sont disponibles.
Comment le TSPT affecte-t-il le sommeil ?
De nombreux troubles du sommeil peuvent être associés au TSPT. Pour plus d’information
sur les troubles mentionnés ci-dessous, merci de vous référer aux pages connexes du site
internet.
● L’anxiété extrême du TSPT (causée par un traumatisme ou une catastrophe) peut
sérieusement perturber le sommeil. Dans certains cas, l’anxiété débute quelques
mois après l’événement traumatique. Il est alors possible d’être envahi par un
sentiment de peur intense, d’horreur, d’impuissance. Voir Anxiété et Sommeil.
● Les personnes souffrant de TSPT présentent un taux de dépression plus élevé que
la moyenne, ce qui est souvent associé à un mauvais sommeil. Voir Dépression et
Sommeil.
● Les effets secondaires des soins utilisés dans le traitement des symptômes du TSPT,
comme ceux utilisés pour traiter la dépression et l’anxiété, peuvent causer des
problèmes de sommeil. Parlez-en avec votre médecin.
● Les cauchemars. Ces derniers peuvent prendre une forme de flashback nocturne de
l’événement ayant causé le TSPT. Les cauchemars peuvent être liés au TSPT de
manière symbolique, mais peuvent aussi être effrayants et n’avoir aucun sens.
● Il est possible de ressentir d’autres problèmes liés au sommeil tels que les terreurs
nocturnes, le somnambulisme, la somniloquie (parler dans son sommeil), les rêves
déplaisants, les sueurs nocturnes ou encore le Trouble du Comportement en
Sommeil Paradoxal, lors duquel les rêves peuvent être mis en acte dans la réalité.
● L’insomnie. Les personnes souffrant de TSPT peuvent avoir du mal à s’endormir ou
à rester endormies. Il est possible qu’elles se réveillent en pleine nuit et soient alors
dans l’impossibilité de se rendormir.
● Les problématiques liées à l’horloge biologique, comme le Syndrome de Retard de
Phase du Sommeil, peuvent survenir chez les personnes atteintes de TSPT. Si vous
n’arrivez pas à vous endormir avant une heure très tardive le soir, et ressentez le
besoin de continuer à dormir le matin, il y a des chances que vous soyez victime de
ce syndrome.
● L’Apnée Obstructive du Sommeil peut être causée par un gain de poids induit par un
changement de rythme de vie lié au TSPT. Si l’apnée du sommeil est sévère,
certains traitements tels que le Seroquel peuvent représenter un risque
supplémentaire.
● Il est important de rappeler qu’un mauvais sommeil est capable de faire empirer les
autres symptômes du TSPT.


Comment ces troubles du sommeil peuvent-ils être traités chez les personnes
souffrant d’un Trouble de Stress Post-Traumatique ?


Pour nombre de ces problèmes, il est important de garder de Bonnes Habitudes de
Sommeil. Les personnes à risque de subir un TSPT occupent souvent des postes à horaires
variables, tels que les fonctionnaires de police, les forces armées ou les services d’urgences
(pompiers, ambulanciers…). Une personne souffrant de TSPT qui travaille à des horaires
irréguliers doit faire particulièrement attention à optimiser la durée et la qualité de son
sommeil. Il est possible de trouver de l’aide chez un psychologue du sommeil.

Les cauchemars peuvent généralement être traités grâce à la Thérapie par Répétition
d’Imagerie Mentale (IMV). Cette thérapie consiste à décrire le scénario d’un cauchemar, en
remplaçant cependant la fin par quelque chose de plus heureux. Chaque nuit, en allant vous
coucher, vous devez lire ce scénario plusieurs fois à voix haute. Ensuite, vous utilisez une
technique de relaxation pour vous endormir. Le cauchemar survient, mais cette fois il ne se
termine pas de façon négative. Avec le temps, il finira par disparaître complètement. Le
succès de cette méthode dépend de la nouvelle fin du cauchemar, ce qui signifie qu’elle doit
être soigneusement choisie. Un psychologue du sommeil peut aider dans cette sélection.

Le Trouble du Comportement en Sommeil Paradoxal peut lui aussi être soigné avec la
Thérapie par Répétition d’Imagerie Mentale. Bien souvent, un traitement avec
benzodiazépine Clonazépam (Rivotril) est prescrit.

Le somnambulisme ainsi que la somniloquie sont traitables par hypnose. Une partie du
traitement consiste généralement à mettre en pratique des méthodes de relaxation utiles au
moment d’aller se coucher.
Pour les militaires souffrant de troubles du sommeil et de Stress Post-Traumatique, les
somnifères ne marchent habituellement pas. Cela est dû au fait que ces personnes sont
entraînées à être constamment sur leurs gardes. En un mot, le fait d’être sur le qui-vive se
traduit par une difficulté à dormir profondément la nuit. L’hypnose peut aider à désapprendre
ce comportement.

Le Syndrome de Retard de Phase du Sommeil (SRPS), qui repousse les heures
d’endormissement habituelles, est commun chez les personnes ayant fait la guerre.

Un
ancien soldat peut se refuser à dormir jusqu’aux premières lueurs du jour. Ceci s’explique
par la crainte que des cauchemars surviennent s’ils dorment dans l’obscurité. En
conséquence, l’horloge biologique se dérègle année après année et se bloque dans un
cycle de sommeil qui n’est pas naturel. Il est aussi possible que le SRPS découle des
horaires irréguliers imposés lors des tours de garde pour un militaire, ou encore du
changement permanent de fuseaux horaires auquel les officiers de la marine sont
confrontés. Et les somnifères ne permettent pas de rétablir cette horloge biologique. Ce
qu’ils font, c’est masquer le problème sous-jacent, bien souvent sans apporter un renouveau
de sommeil. La Mélatonine est un moyen potentiel de résolution de ces problèmes.

Traduction de courtoisie par François Kluba depuis Sleep Health Foundation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.